Ouvrier(ière) paysagiste

Secteur(s) professionnel(s)

Fonction publique / secteur environnement


Centre(s) d’intérêt

Me déplacer souvent / travailler en contact avec la nature / exercer un métier artistique ou créatif / travailler dehors


Descriptif

Agent du service public ou employé par une entreprise artisanale, l'ouvrier paysagiste aménage et entretient les jardins privatifs et les espaces verts publics.

La mission de l'ouvrier paysagiste ? Embellir le cadre de vie des citadins et des villageois, grâce à l'aménagement et l'entretien des espaces verts : jardins publics ou privés, rond-points, jardinières de centre-ville... La profession a le vent en poupe, surtout dans les collectivités territoriales et les entreprises artisanales. Elle s'adresse aux titulaires d'un CAPA ou d'un bac pro agricole, au minimum, capables de réaliser parallèlement de petits travaux de génie civil.



Nature du travail

  • Jardinier du paysage

Cet ouvrier spécialisé est chargé de mettre en place, d'aménager et d'entretenir les espaces verts : parcs, jardins, massifs, terrains de sport. Lorsqu'il participe à leur création, il travaille souvent d'après les plans de l'architecte paysagiste.

 

  • Plantation et protection

Il prépare les sols en retournant la terre, apporte les engrais nécessaires, désherbe... Il effectue ensuite les semis et les plantations de végétaux de toute nature : gazon, plantes, arbres, arbustes. Il protège les végétaux grâce à des bâches, des écorces, des tuteurs, des grillages...

 

  • Tonte, taille et traitements

Ce professionnel est aussi chargé de l'entretien des espaces verts. Il taille les arbres, les arbustes. Il s'occupe des pelouses (tonte, scarification...), il ramasse les feuilles, débroussaille, désherbe et bine les massifs. Il apporte aux végétaux les éléments nécessaires : eau, engrais, traitements phytosanitaires...

 

  • Maçonnerie et électricité

Il peut être amené à conduire les engins (tondeuses, taille-haies...). Il réalise parfois des travaux de plomberie, de maçonnerie, de terrassement ou d'électricité lorsqu'il participe à la pose de dalles, de bordures ou de mobiliers urbains. Il installe des systèmes d'arrosage ou met en place des éclairages extérieurs.

 

Compétences requises

  • Le sens de l'esthétique

L'ouvrier paysagiste doit connaître parfaitement les végétaux, leur développement et leur entretien. Le métier requiert un certain sens de l'esthétique afin de bien percevoir l'harmonie des formes et des couleurs. Il demande aussi du soin et de la minutie, car les végétaux sont souvent fragiles.

 

  • La sécurité avant tout

Le professionnel doit faire preuve d'une bonne constitution physique pour résister aux aléas climatiques, aux postures parfois délicates et au fait de soulever de lourdes charges. La profession exige du sérieux dans le respect des règles de sécurité concernant les matériels et les produits utilisés.

 

  • Un bon relationnel

La connaissance des techniques de plomberie, de maçonnerie, de terrassement ou d'électricité sont indispensables pour pouvoir réaliser des petits travaux de génie civil. Enfin, l'ouvrier paysager doit avoir un bon relationnel pour travailler en équipe et éventuellement communiquer avec les clients ou les usagers.



Accès au métier

Pour devenir ouvrier qualifié du paysage, un niveau CAPA ou bac pro agricole est indispensable.

Après la 3e

  • CAPA travaux paysagers
  • BP aménagements paysagers

Niveau bac

  • Bac pro aménagements paysagers


Source ONISEP