Conseiller(ère) en environnement

Secteur(s) professionnel(s)

Secteur agriculture / secteur environnement / secteur fonction publique / secteur sociétés d'ingénierie et d'études techniques / secteur industrie

Centre(s) d’inte?re?t

Convaincre, négocier / aider, conseiller / me déplacer souvent / préserver l'environnement

Descriptif

Les missions du conseiller en environnement sont entièrement tournées vers l'amélioration du cadre de vie et le développement durable : gestion de nouveaux sites industriels, assainissement des rivières, protection des arbres...

Le conseiller en environnement sensibilise, informe et conseille les acteurs de l'aménagement du territoire, qu'ils soient publics et privés : aide à la décision, mise en place de projets et évaluation... Très souvent employé par les collectivités territoriales (mairies, régions...), les bureaux d'études, les entreprises ou les chambres de commerce et d'industrie, le conseiller est un professionnel complet, possédant des compétences juridiques, techniques et scientifiques ainsi que de grandes qualités de communication.



Nature du travail

  • Expert

Le conseiller en environnement est consulté sur les sujets liés à la protection de la nature, à l'environnement et à l'amélioration du cadre de vie. Par exemple, le recyclage des déchets, la qualité de l'air et de l'eau, la réduction des nuisances sonores, l'habitat, les transports, les espaces naturels...

  • Innovateur

Médiateur entre les décideurs publics et privés de l'aménagement du territoire, il envisage les projets d'un point de vue scientifique, technique et juridique. Son but ? Proposer une réponse innovante, réaliste et respectueuse de l'environnement.

  • Coordinateur

Après avoir recueilli l'avis des divers partenaires (experts, usagers, élus locaux...), le conseiller analyse et retient les projets les plus cohérents. Puis il recherche les financements nécessaires, coordonne les actions et informe les décideurs. Selon son poste, le conseiller en environnement privilégiera une approche globale des projets. Ou se spécialisera dans un domaine particulier (déchets industriels, usure de sols, par exemple).


Compe?tences requises

  • Diplomate et convaincant

D'une bonne culture générale en environnement, le conseiller maîtrise des compétences techniques (enjeux du secteur, gestion administrative et financière...) et scientifiques. Ces dernières lui permettent de mener des analyses de site et des études de conservation de la nature. Mais il doit également être doté d'une bonne capacité d'adaptation, d'un sens de la communication et d'une force de persuasion développés. La diplomatie est son atout le plus sérieux. Sa disponibilité et sa mobilité lui permettent de se forger une excellente connaissance du terrain et des acteurs locaux.

  • Autonome et curieux

Le conseiller sait analyser et synthétiser des informations nombreuses et parfois complexes, avant de les vulgariser. Pour évaluer l'impact des différents projets d'aménagement, il peut procéder à des ajustements par rapport à des nouvelles techniques et de nouvelles réglementations, dont il prend connaissance régulièrement. Organisé et efficace, il peut mener plusieurs projets de front.

 

Acce?s au me?tier

S'il existe des BTS dans le domaine de l'environnement, la fonction de conseiller en environnement est souvent réservée à des bac + 5, + 6. Les formations universitaires scientifiques et techniques dans le domaine de l'environnement sont nombreuses au niveau master. Des écoles d'ingénieurs proposent également des mastères spécialisés. À noter : la possibilité de devenir conseiller en environnement en passant le concours d'animateur, d'ingénieur ou de technicien supérieur de la fonction publique territoriale.

Niveau bac + 2

  • BTS métiers de l'eau
  •  BTS hygiène, propreté, environnement
  • BTSA gestion et protection de la nature
  • BTSA gestion et maîtrise de l'eau
Niveau bac + 5
  • Master pro sciences, technologies, santé, mention sciences de la Terre, spécialité gestion de l'environnement et du développement durable

Bac + 6

  •  Mastère spécialisé écoconseiller : analyse et gestion de l'environnement
  • Mastère spécialisé management de l'environnement et de l'éco-efficacité énergétique


Source  ONISEP