Conseiller(ère) espace info-énergie

Secteur(s) professionnel(s)

Energie / secteur environnement


Centre(s) d’intérêt

Aider, conseiller / convaincre, négocier


Descriptif

Cap sur le développement des énergies renouvelables dans la maison avec le conseiller info-énergie. À la fois informateur, éducateur et technicien, il apprend au public l'art et la manière de maîtriser l'énergie dans l'habitat.
Le conseiller info-énergie apprend au grand public l'art et la manière de maîtriser l'énergie dans l'habitat. À la fois informateur, éducateur et technicien, il reçoit les particuliers dans les associations et assure la promotion des énergies renouvelables. Expert en communication, ce pro du conseil de proximité, sait démontrer l'utilité d'un chauffage solaire ou d'une installation géothermique, dans la maison. Induire de nouveaux comportements est pour lui essentiel.


Nature du travail

  • Promouvoir les énergies

Les missions du conseiller info-énergie sont centrées sur la promotion de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables dans l'habitat. À l'espace info-énergie, il répond aux demandes d'information du public. Accueil physique, courriel, téléphone... ce pro du conseil de proximité sait convaincre les particuliers de l'utilité d'un chauffage solaire ou d'une installation géothermique.

 

  • Apprendre à économiser

Le conseiller info-énergie a un rôle éducatif important. Pour régler des problèmes de surconsommation d'électricité, de chauffage ou d'eau, il apprend les petits gestes quotidiens qui permettent d'économiser. Éduquer à de nouvelles pratiques pour consommer moins : c'est son rôle.

 

  • Fournir un appui technique

Conseiller, il n'en est pas moins un technicien averti. Pour la production d'eau chaude ou de chauffage d'origine renouvelable (bois, solaire) d'une maison (en construction ou ancienne), il apporte des solutions concrètes en rédigeant des dossiers d'aide à la décision. Il oriente les particuliers vers les professionnels locaux compétents.

Compétences requises

  • Polyvalent et convaincu...

Pour mener à bien ses missions, le conseiller info-énergie possède des connaissances techniques, juridiques et économiques. Maîtriser l'outil informatique est incontournable. De bonnes capacités rédactionnelles sont indispensables, sans oublier une aptitude à travailler en équipe et le sens de l'organisation. Un réel engagement personnel est nécessaire pour promouvoir les énergies.

  • ... avec une maîtrise technique

Le métier requiert une connaissance solide des matériels et des installations solaires et bois énergie. Ainsi qu'une compétence en thermique du bâtiment et en infographie. Bien connaître les questions liées à la haute performance énergétique (HPE) et à la haute qualité environnementale (HQE) dans la construction est fondamental.

  • ... et le sens des contacts

La communication et le sens de l'écoute sont indispensables dans ce métier. Pour participer à des actions d'information, il faut aimer intervenir en public. Pour conseiller, promouvoir, sensibiliser, le goût du contact est nécessaire ainsi que des capacités d'accueil et d'animation.

 

Accès au métier

Plus de 85 % des conseillers info-énergie sont titulaires d'un diplôme de niveau bac + 2 ou + 3. Dans ce domaine, une expérience dans l'animation apporte toujours un plus. Un diplôme en économie sociale et familiale, doublé d'une formation technique dans les énergies renouvelables convient aussi.
Niveau bac + 2
  • BTS fluides, énergies, environnements, options génie sanitaire et thermique ; génie climatique ; génie frigorifique ; maintenance et gestion des systèmes fluidiques et énergétiques ;
  • DUT génie thermique et énergie ; génie civil, option génie climatique et équipements du bâtiment ;
Niveau bac + 3
  • Licence pro à dominante technique orientées vers la valorisation des énergies renouvelables et le développement durable : aménagement du territoire et urbanisme (Aix-Marseille 1, Caen, Perpignan) ; énergie et génie climatique (Aix-Marseille 3, Angers, Antilles-Guyane, Marne-la-Vallée, Poitiers, Toulouse 3) ; bâtiment et construction (Amiens) ; électricité et électronique (Le Havre, Rennes 1) ; génie civil et construction (Lyon 1) ; production industrielle (Clermont-Ferrand, Nancy 2)...


Source  ONISEP