Actualités

Les besoins en logements à La Réunion à l'horizon 2035

L'Insee et la Direction de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement se sont associés pour réaliser une étude de prospective sur les besoins en logements à La Réunion à l'horizon 2035, par intercommunalité.

Projet d'arrêté relatif à l'ouverture et la fermeture de la chasse pour la saison cynégétique 2019

Une consultation du public a lieu du 16 octobre au 6 novembre 2018.

Projet d'arrêté relatif à l'application d'un plan de chasse de l'espèce "cerf de Java" sur le département de La Réunion pour la campagne cynégétique 2019.

Une consultation du public a lieu du 16 octobre au 6 novembre 2018.

Demande dérogation espèces protégées - opération de capture-marquage et relâcher de Petits Molosses (Mormopterus francoismoutoui) - UMR PIMIT

Une consultation du public a lieu du 9 au 24 octobre 2018.

Les chiffres régionaux de l'eau et des déchets

Déchets produits
cette année
Kg
Eau potable prélevée
cette année
Déchets enterrés
cette année
Kg

Sources : Plan régional d’élimination des déchets industriels (PREDIS) et des déchets autres que ménagers et assimilés (PREDAMA), révisé 2010 ; office de l’eau.

Secteur(s) professionnel(s)

Fonction publique / secteur sociétés d'ingénierie et d'études techniques

Centre(s) d’inte?re?t

Convaincre, négocier / enquêter, rechercher, analyser l'information


Descriptif

Spécialiste de la ville, l'urbaniste crée de nouveaux quartiers et réhabilite ceux qui n'offrent plus de bonnes conditions de vie à leurs habitants. Mais ses activités varient beaucoup en fonction de la structure qui l'emploie.

Parfois, l'intervention de l'urbaniste se limite à la phase préparatoire, autrement dit aux études qui précèdent la réalisation d'un projet urbain. D'autres fois, il va davantage s'impliquer dans la phase opérationnelle, allant même jusqu'à suivre l'évolution des travaux. Dans tous les cas de figure, il doit prendre en considération un grand nombre de critères : la qualité de vie bien sûr, mais aussi la réglementation et les procédures, le respect de l'environnement... Pour être capable d'avoir cette approche pluridisciplinaire, un cursus de cinq ans n'est pas de trop. Le master est exigé dans la quasi-totalité des offres d'emploi.


Nature du travail

  • Étudier la faisabilité

Consulté dès qu'un projet d'aménagement urbain est envisagé, l'urbaniste dresse un état des lieux, puis se lance dans une étude de faisabilité ou de programmation, en tenant compte d'éléments techniques, financiers, environnementaux...

 

  • Rédiger des documents techniques
À la demande du maître d'ouvrage (collectivité territoriale, État, gestionnaire immobilier), l'urbaniste rédige le cahier des charges.
Ce dernier est établi avant le lancement d'un concours qui sélectionnera le maître d'oeuvre (l'entreprise qui réalisera les travaux).
De nombreux autres documents administratifs et réglementaires relèvent de la responsabilité de l'urbaniste : le plan local d'urbanisme (PLU), le schéma de cohérence territoriale...

 

  • Superviser l'opérationnel

L'urbaniste assume aussi un rôle opérationnel, en supervisant toutes les étapes de réalisation d'un programme d'aménagement. Il apporte alors conseil et assistance au maître d'ouvrage.

Compe?tences requises

  • Un rédacteur pertinent
L'urbaniste sait sélectionner les informations les plus pertinentes dans la masse de données qu'il a recueillies, lors de ses recherches sur le terrain.
Il maîtrise également l'expression écrite, indispensable pour rédiger des rapports de synthèse.
 
  • Un négociateur raisonnable
Homme de négociation, il cherche à concilier les demandes des élus et les aspirations des citadins.
Il a le goût du travail en équipe et sait se montrer persuasif en exposant ses projets en public. Toutefois, il sait aussi renoncer à un projet pour diverses raisons : changement politique, réorientation des priorités, retrait des investisseurs...

 

Acce?s au me?tier

Les études d'urbanisme se déroulent, la plupart du temps, à l'université (à laquelle sont rattachés les instituts d'urbanisme). Mais il est possible de passer, d'abord, par une école d'architecture. Les professionnels apprécient les masters certifiés par l'Association pour la promotion de l'enseignement et de la recherche en aménagement et urbanisme (APERAU) car ils respectent une charte de qualité.
Niveau bac + 2
·           DUT carrières sociales option gestion urbaine ;
Niveau bac + 3
  • Licences en géographie, sociologie, droit, économie gestion, mathématiques informatique et statistiques appliquées aux sciences humaines et sociales (MISASHS), sciences de la Terre... avec une spécialisation en urbanisme ou aménagement du territoire ;
Niveau bac + 5 et plus
  • Masters recherche ou pro en sciences humaines, assortis de mentions (géographie, sociologie...) et de spécialités (aménagement, urbanisme, etc).
  • Diplôme d'ingénieur en génie rural, des eaux et des forêts...
  • Mastères spécialisés en aménagement.



Source  ONISEP